Pourquoi cette carte d’urgence ?

La pose d’une valve de dérivation ou la ventriculostomie sont des opérations chirurgicales maîtrisées. Mais elles ne sont pas sans conséquences. Il arrive en effet que ces dérivations dysfonctionnent. Le liquide céphalorachidien stocké dans le cerveau peut alors très vite augmenter.

Si le patient ne bénéficie pas d’une prise en charge rapide et adaptée, cela peut avoir de graves conséquences. Il est donc impératif d’orienter le malade vers l’hôpital le mieux adapté pour le soigner, ce qui n’est pas toujours le cas aujourd’hui.