Qu’est ce que l’hydrocéphalie ?

 L’hydrocéphalie est une maladie sévère du liquide céphalorachidien* qui circule dans le cerveau et la moelle épinière.

 Elle est le résultat d’une accumulation anormale du liquide céphalorachidien dans les cavités du cerveau appelées «ventricules» qui peut avoir pour conséquence d’élargir les ventricules et d’augmenter la pression sur le cerveau.

 Le plus souvent, l’hydrocéphalie trouve son origine dans une malformation congénitale. Elle peut aussi se développer à la suite d’une hémorragie, d’un traumatisme, de la croissance d’une tumeur ou d’une méningite. Elle peut également toucher, de manière chronique, les personnes âgées de plus de 60 ans.

 Non traitée, l’hydrocéphalie peut entraîner des troubles de la mémoire, de la concentration, de la vision et de la marche. Elle peut également causer des lésions cérébrales permanentes et dans les cas les plus graves entraîner la mort.

 L’hydrocéphalie touche 1 enfant sur 1000 naissances en France, et le nombre de nouveaux malades, rien qu’en pédiatrie, est de 800 enfants par an, dont 400 opérés à l’hôpital Necker-Enfants Malades. L’hydrocéphalie concerne également entre 0,5% et 1% des personnes âgées de plus de 60 ans. On peut donc estimer que la maladie touche près de 150 000 personnes en France.

 *Le rôle du liquide céphalorachidien (LCR) ou liquide cérébro-spinal dans l’organisme est triple. Il absorbe et amortit les mouvements ou les chocs qui risqueraient d’endommager le cerveau. Il a un rôle de défense contre les infections. Enfin, il est le liquide dans lequel sont évacuées les molécules et les « déchets » provenant du cerveau.